AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Dimitri Orelov [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Dimitri Orelov

Messages : 9
Réputation : 1707
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 24

Qui suis-je ?
Rang: Baron/Baronne
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Dimitri Orelov [Terminé] Mar 17 Sep - 21:20


citation ou une phrase au choix



DIMITRI ORELOV


Carte d'identité




Nom (s): Orelov

Prénom (s): Dimitri 

Age: 23 ans

Date et lieu de naissance: 15 avril dans un village près de Moscou 

Rang souhaité: Baron/ambassadeur de Russie à la cour d'Angleterre 

Nation représentée: Russie

Personnage sur votre avatar: Je ne sais pas qui c'est ! 

Parrain: Aucun 






Physique




S'il semble frêle, presque maladif au premier abord, peut-être à cause de sa peau laiteuse, Dimitri en est en réalité tout autrement. Les dures conditions de vie de son enfance l'ont endurci physiquement et il a acquis une résistance physique peu commune. N'étant cependant pas très bon bretteur, il ne s'est pas intéressé à renforcer sa musculature qui est dans la moyenne pour un homme. Ayant souffert de sous-nutrition dans son adolescence, Dimitri n'est pas très grand, mesurant autour de un mètre soixante-dix.

Si l'on s'intéresse de plus près à son visage, on remarque au-dessus de hautes pommettes que ses yeux sont d'un bleu foncé, rappelant étrangement celui de l'océan. Son regard, qui tantôt peut être pétillant de vie et de malice, tantôt dur comme la glace, est le seul détail qui laisse transparaître ses émotions. Sous ce regard difficilement soutenable se trouve un nez légèrement allongé. Ses lèvres quant à elles sont rosées et assez charnues. Son visage est encadré par des cheveux raides, mi-longs, d'un blond vénitien. En résumé, on ne peut pas vraiment dire que Dimitri Orelov est un bel homme, mais qu'il dégage un charme certain.

Cherchant à tout prix à dissimuler les traces physiques de ses anciennes activités paysannes, il a recours à quelques astuces, par exemple, pour dissimuler ses cals aux mains, le Russe porte toujours des gants.

Toujours soigneusement habillé, il sait que parvenir à maintenir les apparences est un atout majeur à la cour où chacun tente de deviner qui se cache en réalité derrière elles. C'est pourquoi Dimitri ne se fournit que chez les tailleurs à la dernière mode à Londres. Malgré le fait qu'il dispose d'un budget quasiment illimité provenant tout droit des coffres du trésor russe, le jeune homme doit cependant veiller à ce que ses dépenses ne soient pas trop ostentatoires puisqu'il n'a que le titre de baron.  

Caractère




Notre jeune ami aime l'ambiance de la cour qu'il a trouvée à Londres : le paraître, le fastueux, le jeu des intrigues qui ne cesse jamais, les luttes entre les puissants qui gouvernent l'Europe... Tout cela ne fait que plaire à Dimitri. Aimant par dessous-tout les secrets, les complots, la manipulation le jeune homme, sait parfaitement jouer à l'obscure jeu de la cour où la finesse et la ruse sont les meilleures armes pour atteindre ses objectifs. Sa débrouillardise et son intelligence lui permettent de se sortir de situations parfois complexes. Dégageant une impression de confiance et de sûreté, il n'a aucun mal à se lier avec les gens. Cependant, cette attitude montrant qu'il est sûr de lui passe auprès de certains pour de l'arrogance.

Comme tous ceux dont l'ascension sociale a été trop rapide ou s'est réalisée de façon peu conventionnelle, Dimitri cherche à être reconnu par ses nouveaux pairs. Il supporte très mal le fait d'être considéré comme un parvenu. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui l'ont poussé à partir s'installer à la cour d'Angleterre. Il a été jusqu'à s'inventer une lignée d'ancêtres nobles, même si étant donné son nom, Orelov, il n'est pas difficile de deviner une proche ascendance roturière. Cependant, à la cour d'Angleterre, une nouvelle chance de reconnaissance et d'amélioration de son statut social s'offrent à lui.

Si sa loyauté va à l'impératrice et à son conseiller, le jeune Dimitri aime à penser qu'il n'a pas de maître et ne vit que pour lui-même. Loin du pays, il n'est pas difficile d'oublier que l'on doit rendre des comptes, comme le prouvent ses rapports d'ambassadeur souvent imprécis et incomplets. Il préfère profiter de la vie à la cour d'Angleterre qui est plus libre et bien plus amusante que la cour russe. Après tout, ne faut-il pas s'adonner aux plaisirs de la vie, surtout les femmes et les soirées organisées à la cour en ce qui concerne Dimitri, lorsque l'on a la jeunesse pour soi ?

Outre ces activités susceptibles de le détourner de sa tâche, le jeune russe a tout de même à cœur de rapporter des alliés étrangers pour son pays. Cela dans un but tout patriotique, puisqu'il souhaite que la Russie soit un pays reconnu et puissant, qu'elle retrouve sa puissance d’antan  pour enfin pouvoir reconquérir les territoires de l'ancien empire byzantin dont les infidèles turcs ont si injustement privé le peuple russe. Notre jeune russe avait bien retenu les leçons dispensées par les maîtres envoyés par Viktor Nevski afin de parfaire son éducation intellectuelle, n'oubliant pas au passage de lui inculquer l'amour de sa patrie. En réalité, les intentions de l'impératrice et de son conseiller étaient bien plus obscures, mais sa mission d'ambassadeur se bornait à chercher des interlocuteurs favorables au pouvoir russe avec qui le conseiller de l'impératrice pourrait aisément rentrer en contact, ainsi que de défendre les intérêts russes auprès des autres nations européennes.





L'histoire de votre personnage





Né cinquième enfant dans une très modeste famille de moujiks près de Moscou, Dimitri a dû très tôt apprendre ce qu'est la débrouillardise. Vivant d'une terre pauvre avec le statut de serf, les paysans russes étaient condamnés à survivre péniblement, tout en essayant d'échapper aux maladies, guerres et famines récurrentes. Pour agrémenter son quotidien, le jeune Dimitri effectuait de menus larcins dans les quartiers des alentours, écoutait les rumeurs populaires afin de donner des informations, contre rétribution évidement, aux riches de son quartier ou encore faisait le messager pour ces mêmes privilégiés. Somme toute, comparé à ses pairs, il se débrouillait plutôt bien.
Mais, le destin réservant bien des surprises, il n'était pas écrit qu'il resterait enfermé dans sa condition paysanne.

Un jour, alors qu'il labourait avec son frère, un homme du palais arriva sur le pas de leur modeste ferme, demandant à voir le dénommé Dimitri. Intrigué, ce dernier se manifesta auprès de l'homme qui émit le désir de s'entretenir discrètement avec lui. Plusieurs habitants du quartiers avaient remarqués et rapporté certaines de ses aptitudes qui seraient utiles à l'impératrice et à la Russie. Suite à cette discussion Dimitri entra, indirectement dans un premier temps, au service de Viktor Nevski, «l'Homme noir» comme le surnommaient les petites gens du peuple.
Comme on lui avait succinctement expliqué, sa mission se résumait à rapporter ce qu'il voyait ou entendait dans les quartiers aux alentours, repérer ce qui pouvait sembler inhabituel. Jusqu'ici, il n'y avait rien qui ne fut accessible à ses talents.

Remarquant que le jeune garçon était doué pour récolter des informations, ses supérieurs lui confièrent des missions plus ardues. Conscient de la chance qui s'offrait à lui, le jeune Dimitri, qui allait sur ses treize ans, s'arrangea pour mener à bien le travail qui lui était donné. Révélant déjà là son caractère ambitieux, il cherchait à échapper à tout prix à ses piètres conditions de vie. Il intégra quelques années plus tard, alors qu'il entrait dans sa quinzième année, un réseau d'informateurs directement rattaché au premier conseiller de l'impératrice. Là, il suivit une formation intellectuelle lui permettant d'apprendre à lire, écrire et d'acquérir quelques notions d'histoire, de géographie et de calcul. Cette formation ne provenait pas uniquement de la générosité du conseiller envers ses informateurs. Il tenait tout spécialement à ce que ceux-ci puissent être autonomes, sachent lire des instructions, rédiger des rapports et compter sur leurs capacités.
Dimitri avait alors coupé tout lien avec sa famille, désirant mette le plus d'espace entre lui et sa vie paysanne qu'il considérait déjà comme appartenant au passé. Il aurait pu se contenter de cette vie, somme toute assez agréable puisqu'elle lui permettait non seulement de ne pas tomber dans la routine mais aussi de profiter des plaisirs grâce à un salaire assez confortable. Mais l'adolescent voulait plus. Il voulait être reconnu par les autres, montrer sa réussite, se sentir important aux yeux des autres. Encore fallait-il trouver un moyen....


La chance ne l'ayant pas encore abandonné, il n'eut même pas à forcer le destin pour arriver à cet objectif. Il s'avérait que le propre conseiller principal de l'impératrice s'intéressait à lui. Il ne sut jamais très bien pourquoi en réalité. Peut-être était-ce pour ses qualités, ses compétences ou pourquoi pas sa personnalité. Ou sans doute le conseiller avait-il décelé du potentiel en ce jeune homme, un de ceux qu'il pourrait s'attacher contre une éducation un titre et le rendre ainsi loyal à lui-même et à la Russie. Il n'y avait pas meilleur homme que celui qui avait une dette envers son protecteur. Toujours est-il qu'en quelque sorte le conseiller prit le jeune homme sous son aile, lui offrant une éducation plus poussée que celle qui avait alors été dispensée. Il reçut même quelques leçons d'escrime et d'équitation, privilège généralement réservé à la noblesse.
Dimitri avait un respect et une admiration pour cet homme qui restait malgré tout pour lui encore un mystère. Il comprenait difficilement le mélange de piété, de bonté et d'indulgence qui lorsqu'il agissait sous les ordres de l'impératrice, pouvaient se transformer en inflexibilité, en manipulation, voire en cruauté dans certains cas.

Auréolé de son tout nouveau titre de baron, le jeune protégé du conseiller de l'impératrice pu faire son entrée à la cour de Russie. Mais quelle déception ce fut pour lui ! En plus d'avoir à supporter des nobles moroses et bornés, le jeune homme dû faire face à leur mépris envers ses origines roturières. Considéré comme un parvenu au sein de cette cours où l'ancienneté du titre de noblesse était ce qui faisait la valeur d'un homme, Dimitri se retrouva dans une position délicate où son ascension sociale n'était plus qu'un lointain rêve. Conscient des difficultés de son petit protégé, Victor Nevski s'employa à trouver une solution. C'est ainsi qu'un matin, il fit son entrée dans les appartements de Dimitri avec une proposition : accéder à la cour d'Angleterre en tant qu'ambassadeur de l'impératrice contre la promesse de trouver des alliés étrangers pour la Russie. Dimitri n'eut pas à réfléchir deux fois : il acceptait. Le surlendemain, il partait dans un navire affrété spécialement pour lui, emportant ses effets personnels et quelques domestiques. Il allait enfin pouvoir s'affirmer dans une cour où il n'avait pas de réputation à supporter et où toutes les possibilités lui étaient offertes.   



Informations sur vous







Votre pseudo:
Votre âge: 20 ans
Comment avez vous connu le forum ? En cherchant au hasard sur internet 
Avez vous des questions/suggestions ? Non 
Avez vous lu le règlement ? Oui


Fiche By DREAMY on YEERAM
Merci de respecter notre travail




Dernière édition par Dimitri Orelov le Mer 18 Sep - 16:21, édité 1 fois
avatar
Dimitri Orelov

Messages : 9
Réputation : 1707
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 24

Qui suis-je ?
Rang: Baron/Baronne
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: Dimitri Orelov [Terminé] Mar 17 Sep - 21:23
Voilà ma première partie de présentation, je finis l'histoire dès que possible ! (Et je corrigerai les fautes d'orthographe qui ont dû se glisser ça et là !)

Pour remettre mon avatar sur la carte d'identité, il faut que je fasse insérer une image, c'est ça ?
avatar
Élise de Constance

Messages : 69
Réputation : 2090
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 23

Qui suis-je ?
Rang: Souverain(e)
Situation personnelle: Marié(e) par alliance
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: Dimitri Orelov [Terminé] Jeu 19 Sep - 11:07

Je valide !


Comme l'indique l'intitulé, tu es validé(e) !
=> Pour rester dans la cohérence de ton histoire tu resteras Baron, mais je te mettrai les points de Comte pour ta fiche ~ Bon jeu
A présent je t'invite à aller recenser ton Avatar, afin de préserver ton personnage. Ensuite, afin de commencer ton histoire à nos côtés je te laisse aller jeter un coup d'oeil aux demandes de Rp's. Et enfin, pourquoi pas créer ta fiche de liens, afin que nous soyons tous au courant de tes relations et Rp's !

Bonne continuation sur His Majesty !

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dimitri Orelov [Terminé]

Dimitri Orelov [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
His Majesty :: Départ :: Registre d'état civil :: Présentations :: Présentations Validées-