AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Juan Perez (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Juan Perez

Messages : 14
Réputation : 1625
Date d'inscription : 17/09/2013
Age : 25

Qui suis-je ?
Rang: Baron/Baronne
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Juan Perez (Terminée) Mer 18 Sep - 0:57


Un bon maure est un maure mort...



PEREZ - JUAN


Carte d'identité




Nom (s): Perez - ?

Prénom (s): Juan

Age: 31

Date et lieu de naissance: 3 novembre - Alentours de Barcelone

Rang souhaité: Baron

Nation représentée: Royaume d'Espagne

Personnage sur votre avatar: Aucune idée, c'est un dessin de "Titanbolzen" trouvé sur deviantart

Parrain: Beuh... Personne Embarassed 






Physique




Quand on regarde Juan, la première question que se pose en général les gens qui connaissent sa mère est : « Comment un si petit bout de femme à telle pu donner naissance à un monstre pareil. ». Notre homme mesure plus de deux mètres quinze pour un poids en muscles qui donne des frissons dans le dos. Rien que par sa carrure, il impose le respect, voir la crainte. C'est une véritable montagne, qui ne ressemble pas à l'idée du noble bien éduqué que l'on pourrait avoir. Il est d'ailleurs l'un des rare à se pavaner à la cour dans une armure lourde, épée à la ceinture en toutes circonstances. Juan n'est pas de ceux que l'on invite dans les soirées chics ou mondaine, sa place est plutôt dans une tente de commandement, en pleine campagne militaire. Cette image lui convient et sa réputation le précède...

Ses longs cheveux d'ébènes encadrent un visage dur, sévère, aux traits marqués par les batailles. Dans le style colosse viril, il est plutôt charmant. Les femmes qui cherchent des hommes raffinés et sensibles ont plutôt tendance à l'éviter, encore que, certaines aiment le danger... Ses sourcils épais et marqués surplombe des yeux bruns particulièrement foncés et profonds, on dit d'ailleurs que son regard est inquisiteur, qu'il transperce votre âme. A titre personnel, je pense que le fait qu'il ait fait brûler des hérétiques et empaler des maures a poussé le gens à faire un amalgame.

Comme on s'en doute au premier coup d’œil, le géant possède une musculature impressionnante, recouverte d'une peau tannée par le soleil et parsemée de cicatrice, qu'il arbore avec fierté et n'hésite pas à mettre en avant. Une chose est sûre, il ne fait pas partie de la noblesse des « planqués », comme il les surnomme, et ça se voit !

Pour résumer, il ressemble plus à un vétéran de guerre (ce qu'il est) qu'à un noble de bonne famille et pourtant, le voilà face à un type de guerre qui lui est étranger... La politique !


Caractère




Juan n'est pas, à l'origine, un politicien. En effet, il n'a pas été éduqué dans ce but et le sens de sa vie n'a jamais été d'aller se pavaner parmi les nobles. C'est un homme d'action, au tempérament impulsif, parfois même sauvage.

Il voue une haine infinie aux maures et n'aime guère les hérétiques de façon générale même si il tolère les orthodoxes, qu'il considère comme des « cousins », du point de vue religieux. Il garde aussi une lourde rancœur contre les italiens... Je vous laisse deviner pourquoi !

Bien qu'il puisse faire preuve d'un violence inouïe, Juan est d'une fidélité sans faille et respecte aveuglément la hiérarchie, si son roi lui demandait de mettre à feu et à sang un village, il le ferait sans poser de questions.

Dans un cadre plus intime et personnel, c'est, à la grande surprise des gens qui apprennent à le connaître, un enfant de cœur qui ne sait pas dire non. La confiance est pour lui quelque chose de sacré et trahir la sienne n'est pas très recommandé. Il est maladroit avec les femmes dès qu'il s'agit de compter fleurette, la plupart des relations qu'il a jusqu'ici eu avec la gente féminine étaient uniquement sexuelles et pas toujours consentante. Et oui, faire la guerre, ça donne faim !

Malgré cela, il est aussi très pieux, ce qui peut sembler un peu hypocrite mais heureusement pour lui, l'époque où l'on peut commettre toutes les atrocités au nom de dieu n'est pas encore entièrement terminée et il est plus souvent vu comme un héros que comme un monstre.

Son opinion sur la « noblesse planquée » n'est pas très haute mais il est suffisamment malin pour ne pas le dire. Il est d'ailleurs loin d'être idiot, contrairement aux apparences. Il connaît les usages de la cour, sait se tenir correctement en société et peut lire et écrire à la perfection. Il maîtrise l'espagnol, le français et se débrouille correctement avec l'anglais.



L'histoire de votre personnage




Parler de sa vie avant la guerre n'aurait que peu de sens puisqu'elle se résume à l'éducation d'un fils de petit baron à tout ce qu'il doit savoir sur le monde, au détail près que la partie militaire fut plus poussée que pour de nombreux autres adolescents.

C'est lorsque les deux royaumes s'unirent pour renvoyer les maures chez eux que sa légende commença. Oui, je me permet de dire légende car, n'importe quel européen qui s'intéresse un tantinet à la guerre à au moins entendu parler de lui une fois tant les histoires le concernant sont épiques. Vous voulez quelques exemples ? Juan aurait, durant les années de guerres, pris un village à lui tout seul après avoir enfoncé la porte principale à l'aide d'un cheval mort. On dit aussi qu'il aurait survécu à une salve de flèche reçu de plein fouet et que d'un seul coup d'épée, il pouvait abattre cinq hommes. Les anecdotes du genre sont innombrables, je vous laisse faire le tri entre la réalité et les fables, une chose est sûre, un géant soulevant une épée à deux mains aussi grande que lui, ça marque les esprits. Il fut d'ailleurs surnommé « Le colosse de Barcelone » suite à la guerre, où il gravit les échelons pour atteindre les postes de commandement. Sa mise à pied fut un dur revers, un homme comme lui, c'est bon pour faire la guerre, affronter des armées, mettre à sac des villes, pas pour instaurer les paix et aider à l'intégration. Car oui, aussi curieux que ça puisse paraître, brûler les hérétiques, ça a satisfait le gouvernement au début mais après l'invitation de Fernando Salazar à la cour, c'était vachement moins bien vu.

De retour forcé chez lui, il peina à trouver d'autres passe-temps. Il faut dire que, piller, massacrer, violer, on fini par s'y faire, à force. Même si le Roi en personne était venu le féliciter et lui avait offert le titre de Baron (ce qui lui permit de l'obtenir sans attendre la mort de son père), Juan s'imaginait mal faire le coq à la cour d'Espagne et jouer les  simples gardes royaux lui semblait bien morne. De fil en aiguille, il se mit à broyer du maure. Euh, broyer du noir, pardon !

Ses parents commençaient à se faire vieux et, tous les deux lui assurèrent que trouver une femme et élever une famille lui ferait le plus grand bien. Il les envoya, poliment, se faire voir. Une grosse erreur puisque, son paternel, qui ne supportait plus de voir son fils bêcher les champs pour s'occuper, appela au secours un ami à lui, Marquis à la cour, qui usa de son influence sur le Roi.

Quand il fut convoquer, Juan espéra reprendre du service mais il ne lui fallut que quelques minutes pour voir ses illusions piétinées. Le Roi, suite à la large invitation de son homologue anglais, avait décidé de l'intégrer à une délégation de « paix ». En gros, ça voulait dire qu'il allait devoir faire des sourires à tous en faisant semblant d'être ravi de sa présence dans un somptueux château aux côtés de nobles de toute l'Europe. Car oui, le souverain d'Angleterre était à l'origine de cette absence de conflits militaires sur le vieux continent et sa cour était le théâtre de la politique actuelle. Bon, il accepta avec un peu plus d'entrain quand son bien aimé souverain lui expliqua que, non seulement, il servirait de vitrine à l'armée espagnole mais que surtout, son intégrité lui permettrait d'être les oreilles de son seigneur. Oui, le pouvoir, Juan s'en moque éperdument donc on ne lui trouve aucune raison de trahir son maître. Ainsi soit-il ! Au moins, il avait une nouvelle mission...



Informations sur vous







Votre pseudo: Juan Perez
Votre âge: 21
Comment avez vous connu le forum ? Top-site
Avez vous des questions/suggestions ? Nop !
Avez vous lu le règlement ?


Fiche By DREAMY on YEERAM
Merci de respecter notre travail

avatar
Élise de Constance

Messages : 69
Réputation : 2090
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 23

Qui suis-je ?
Rang: Souverain(e)
Situation personnelle: Marié(e) par alliance
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: Juan Perez (Terminée) Mer 18 Sep - 15:38

Je valide !


Comme l'indique l'intitulé, tu es validé(e) !
A présent je t'invite à aller recenser ton Avatar, afin de préserver ton personnage. Ensuite, afin de commencer ton histoire à nos côtés je te laisse aller jeter un coup d'oeil aux demandes de Rp's. Et enfin, pourquoi pas créer ta fiche de liens, afin que nous soyons tous au courant de tes relations et Rp's !

Bonne continuation sur His Majesty !

Juan Perez (Terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
His Majesty :: Départ :: Registre d'état civil :: Présentations :: Présentations Validées-