AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

"Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Charlotte De Cadeville

Messages : 11
Réputation : 1733
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: "Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé] Mar 8 Oct - 18:23


« C'est en faisant quelque chose de spécial que l'on devient spécial »



Charlotte De Cadeville


Carte d'identité




Nom (s): De Cadeville

Prénom (s): Charlotte Marie Elizabeth

Age: 19 ans

Date et lieu de naissance: Le 1er septembre à Rennes (France)

Rang souhaité: Comtesse

Nation représentée: France

Personnage sur votre avatar: Prussia (Female) ▬ Axis Power Hetalia

Parrain:  Personne ♥






Physique




L'apparence est une chose primordiale dans ce monde, c'est pour cela que charlotte fait tous pour paraître somptueuse aux yeux de haute tête de la société et même vis-à-vis des autres. Vous ne la verrez jamais sortir sans être parfaitement préparée au cil près. La beauté est le principal atout des femmes dans ce monde dirigé par les hommes et il faut pouvoir être assez digne d'apparaître à côté d'eux. Ils ne peuvent se présenter aux bras d'une souillon. C'est pour cette raison que Charlotte soigne très minutieusement son apparence et cela depuis sa tendre enfance.

Si nous rentions dans des détails plus précis, nous pourrions constater que la jeune femme pourrait s'apparenter à une nymphe donc la peau est comparable à de la porcelaine, aussi bien au niveau de sa pâleur que de sa douceur. Elle ne veut surtout pas prendre de la couleur, cela l'apparenterais à des domestiques ou à des paysans, c'est donc pour cela que vous la verrez toujours avec une ombrelle aux bras, ombrelle qui serait forcément assortie avec la robe qu'elle portera. L'expression de son visage donne de l'impression d'une infinie douceur, ce qui peut tromper les gens sur ses véritables intentions, car malgré le sourire qu'elle arbora toujours, elle peut cacher des objectifs bien moins sympathiques.

Son apparence physique est assez différente des autres femmes de son milieu, malgré le fait qu'elle mange comme tout à chacun, elle a une silhouette extrêmement fine, mais la forme de ses haches de la corpulence raisonnable de sa poitrine la rend quand même désirable. Son apparence est aussi unique à cause de ses cheveux et de son regard. Ses cheveux extrêmes longs sont si clairs. On pourrait comparer ce blond à la couleur l'argent. De plus, ses yeux, couleur bleue comme le ciel, sont dessinés de manière à lui donner un regard perçant intrigant tous ceux qui croiseraient son regard.

Niveau vestimentaire, Charlotte aime les belles robes, elle trouve qu'une femme digne de ce nom se défini via la robe qu'elle porte, plus elle sera dans une position forte dans la société, plus ses vêtements seront magnifiques. Dans sont le cas de Charlotte, elle aime porter des robes taillées exprès pour elle, mais avec des couleurs spécifiques. Elle ne postera que des couleurs sobres. Vous ne la verrez jamais avec une robe ou orange, à la limite le rouge, car c'est pour elle la couleur de la passion, mais ce serait la seule couleur vive qu'elle porterait. Sa couleur fétiche est le bleu marine.

Pour finir l'atout de l'apparence d'une viens aussi de ces accessoire, vous ne verrez jamais Charlotte sans ses bijoux assortit à ses yeux bleus et à ses vêtements. Son visage est légèrement maquillé de manière à faire ressortir son regard qui est pour elle une de ses meilleures armes.


Caractère




Quand on la rencontre pour la première fois, on pense que Charlotte est une jeune femme très sympathique et loquasse, même si certain dirait qu'elle a une fâcheuse tendance à taquiner les autres. Mais cela est forcément l'image qu'elle donne en société. C'est comme cela qu'on lui a dit d'agir quand elle n'était encore qu'une enfant. Sa défunte mère, lui disait qu'un homme avait toujours besoin d'être en bonne compagnie et qu'un esprit vif était agréable pour lui du moment qu'il ne se sentait pas menacer. Donc le bilan était qu'une jeune femme devait être vive d'esprit, mais moins intelligente qu'un homme du moins le paraître.

L'éducation de charlotte a été faite dans cette optique, contrairement à ses deux frères ainés qui recevait une éducation stricte destiné à garder le prestige pour les générations futures. Charlotte était une fille, qui plus est la dernière de la famille qui serait destinée à devenir la femme d'un homme qu'elle ne choisirait pas et qui lui donnerait un nouveau titre différent que celle de baronne comme ses parents. Elle n'avait donc pas le droit à la même éducation que ses frères. Charlotte est donc familière à toutes les subtilités de la couture, cuisine et jardinage, mais aussi la lecture et l'écriture afin d'être cultivé et avoir un minimum d'éducation comme les grande dame de ce monde. Cependant, elle a aussi appris d'autre art donc un qu'elle aime particulièrement : le piano. Quand elle en joue elle se sent s'évader dans un autre monde et cet instrument, ce n'est pas sa tutrice qui lui avait appris cela, mais le fils d'un ami de son père qui venait souvent au château. Elle a été amoureuse qu'une seule fois dans sa vie et c'était de ce garçon qu'elle a eu près d'elle toute son enfance, le garçon qui devait avoir une dizaine d'année de plus qu'elle.

Charlotte est quelque de très minutieuse, on pourrait dire qu'elle est pointilleuse sur certaine chose. Ces traits vont de paire avec sa patience, car elle prendra le temps qui faudra pour faire quelque chose, même si cela prendra des années elle veut que quand elle arrive à son objectif tout soit parfait. Elle ne supporte pas voir le moindre défaut dans ses actions, tout ce qu'elle fait est minutieuse préparer à l'avance. Mais cela ne l'empêche pas de s'adapter aux imprévus, charlotte est quelque de très vif d'esprit et arriver à s'adapter aux embûches sur son chemin, même si ceux-ci peuvent avoir dans quatre-vingt-dix pourcent des cas le don de l'énerver. La colère, elle peut le ressentir comme tout à chacun, mais comme le dois une dame du monde, elle arrive particulièrement bien à canaliser sa colère restante souriante en toute circonstance, sur en public.

Comme tout le monde Charlotte a des faiblesses. Une phobie plus particulièrement. Elle a une sainte horreur de l'obscurité. Cela est dû à une mésaventure qu'elle a eue étant enfant. Depuis elle ne tolère plus d'être dans une pièce non éclairé, une simple bougie suffit à l'apaiser légèrement, mais si elle reste seule dans ce genre de situation, elle peut être subjective à des crises de panique. C'est pour cela qu'elle dort toujours avec une bougie allumée, même si celle-ci s'éteint lors de son sommeil, le temps qu'elle s'endorme, elle n'est pas dans le noir.

Charlotte est aussi une jeune femme qui ne ressent pas l'envie d'être mère. Bien qu'elle savait pertinemment qu'elle n'échapperait pas à cette éventualité, devant donner un héritier à son époux. Son manque d'envie de fonder une famille vient du fait qu'elle n'était pas très proche de ses frères et n'avait quasiment jamais eue de relation père fille avec son père qui était toujours occupé. Sa mère, elle en eue, mais celle-ci est morte très jeune, alors que Charlotte n'avait que neuf ans et elle en a que de bref souvenir, quelques phrases et actions qui étaient restés dans sa mémoire. De plus Charlotte reste quelqu'un d'ambitieuse et elle sait très bien que si elle devenait mère, cela pourrait l'handicaper dans sa vie mondaine. Cela dit, elle savait que c'était son rôle de femme et s'y plierais donc même à contrecoeur.



L'histoire de votre personnage




Charlotte est venue au monde une soirée de nuit claire le premier septembre il y a 19 ans dans le petit manoir du Baron de Dezel près de la ville de Rennes. Elle est venue au monde de l'union de ce même baron Anthony Dezel et de sa femme Gwenaëlle. La jeune fille n'est pas la première née de sa famille, elle a en effet deux frères ainés : Edward et Nataniel. Ces deux garçons avant respectivement cinq et sept ans de plus qu'elle. C'est cela qui explique qu'elle n'a jamais pu vraiment créer de lien avec eux. Charlotte était le rêve de la Baronne Dezel, celle-ci désespérait de pouvoir avoir une fille et le ciel venait enfin de lui offrir ce présent. Malheureusement la baronne n'avait pu profiter que très peu de temps de ce cadeau du ciel, la santé de la mère de Charlotte se détériora assez rapidement et resta la plupart du temps allonger dans sa chambre.

Charlotte passait beaucoup de temps avec sa mère quand elle était petite. Elle séchait fréquemment les leçons de sa tutrice pour aller voir sa mère dans sa chambre qui prenait du temps pour lui expliquer sa vision de la vie et l'encourager à être studieuse dans ses leçons. C'est pour cela que la jeune fille s'appliqua dans ce qu'elle faisait pour que sa mère soit fière d'elle. Malheureusement la maladie emporta la baronne quand la jeune fille avait neuf ans ; ne trouvant pas de réconfort auprès de sa famille elle se replia sur elle-même, bien qu'elle était encore très studieuse dans ses leçons, aucune joie de vivre demandais d'elle, elle se contentait de faire ce qu'on lui demandait.

Un jour quand la jeune fille avait 11 ans, quelqu'un rendit visite à son père, Charlotte avait appris cette nouvelle au retour d'une promenade. Un marquis était venu régler une affaire auprès du baron, Charlotte n'avait pas envie de se mêler à cette histoire et ce n'était pas le rôle d'une femme se s'occuper d'affaire d'homme. Elle se dirigea vers sa chambre avant d'entendre une mélodie venant d'un piano. Il n'y avait qu'un seul piano et ce piano appartenait à sa défunte mère. Charlotte se dirigea donc d'un pas décider vers le piano et quand elle passa la porte elle s'arrêta nette voyant un jeune homme d'une vingtaine d'année y jouer. Charlotte s'en approcha sans un faire un bruit. Le regard de cet homme trahissait un sentiment de solitude. La jeune fille attendit patiemment qu'il finisse avant de lui parler. Une fois la mélodie arrêtée elle dit d'un ton plus doux : « C'est une belle mélodie, monsieur... », L'homme lui répondit avec un sourire qui se dessinait sur son visage « vous voudriez apprendre ? ». Ce garçon était le fils du Marquis de Boussineau de Nantes et il s'appelait Henri, Henri de Boussineau. Ce jeune homme accompagnait son père sur la route, mais ne s'intéressait pas à ce qu'il faisait avec le père de Charlotte ce qui expliquait sa présence ici et non avec son père.

A partir de ce jour-là Henri vient souvent au manoir du Baron Dezel et passa beaucoup de temps avec Charlotte. Ses deux-là devint très proche aux fils des années. Henri venait donner des cours de piano à Charlotte et celle-ci reprenait peu à peu le sourire au contacte du « garçon solitaire », c'est de cette manière que Charlotte le surnommais dans son journal intime, elle se plaisait aussi à entendre Henri la surnommée « Lottie » surnom que seul lui utilisais quand il était seul. Elle l'aimait beaucoup sans se rendre compte au début qu'elle commençait à ressentir des sentiments plus forts qu'une simple amitié. Elle s'en rendit compte le jour de son seizième anniversaire quand celui-ci lui annonça qu'il allait se marier. Il devait se marier avec une marquise, une jeune femme du même rang que lui et dans le même temps succédé à son père. Charlotte comprit à ce moment-là qu'il y avait un faussé qui les séparait, elle n'avait rien de spéciale, elle n'était qu'une enfant d'un Baron qui ne pouvait prétend être auprès de lui.

Dans une discussion anodine peu de temps avant de mariage de Henri, Charlotte fit une remarque sur le fait qu'elle n'était pas quelqu'un de spéciale, c'est là qui lui dit une phrase qui la marqua : « C'est en faisant quelque chose de spécial que l'on devient spécial », ces mots résonnaient dans la tête alors qu'Henri commençait à jouer une nouvelle pièce au piano à la fin de celle-ci il la nomma « la ballade de Lottie » , c'est son cadeau, une sorte cadeau d'adieu, car maintenant il ne verrait presque plus. Ces jours-là avait été pourtant comme les autres à la différence près où avant de partir Henri déposa un baiser sur le front de la jeune femme qui le regarda partir avec une larme qui coulait d'un de ses yeux. Elle comprit que c'était fini, même s'il se revoyait, rien ne serait plus pareil, il partait faire son chemin et elle devait faire pareille. Le seul lien qui resterait être eux deux, était cette mélodie, ce dernier présent qui lui avait donné.

On dit que temps passe et que celui-ci guéris tout, Charlotte fut promise à ses 17 ans au Comte de De Cadeville. Jean De Cadeville. Cette union permit à Charlotte de changer de rang, d'avoir une vie plus aisée qu'avant et également de se rapprocher indirectement de Henri. Une fois mariée, elle n'a fait qu’enchaîner les soirées mondaines, essayant de trouver ce quelque chose de spécial, son but à atteindre afin de pour pouvoir, elle aussi, devenir spéciale. Avec le temps elle devint de plus en plus ambitieuse. Aujourd'hui Charlotte a 19 ans et avance dans ce monde, regardant en arrière qu'en une seule occasion, quand elle joue cette mélodie au piano, sa mélodie.



Informations sur vous







Votre pseudo: Sochan
Votre âge: 23 ans
Comment avez vous connu le forum ? Tops site
Avez vous des questions/suggestions ? pour le moment non ^^
Avez vous lu le règlement ?


Fiche By DREAMY on YEERAM
Merci de respecter notre travail



Dernière édition par Charlotte De Cadeville le Jeu 10 Oct - 6:43, édité 22 fois
avatar
Aliénor McFear

Messages : 31
Réputation : 1938
Date d'inscription : 08/07/2013

Qui suis-je ?
Rang: Marquis(e)
Situation personnelle: Libertin(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: "Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé] Mer 9 Oct - 9:03
Bienvenu mademoiselle, en espérant que tu te plairas ici ! Choix d'avatar très sympa ~

Si tu as des questions n'hésite pas =)

_________________





avatar
Juliette Chevalier
 

Messages : 129
Réputation : 2308
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 27
Localisation : déracinée

Qui suis-je ?
Rang: Marquis(e)
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: "Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé] Mer 9 Oct - 10:18
    Bonjour et bienvenue parmi nous.

    Avatar sympathique. J'ai hâte de lire ta fiche, bonne continuation.

_________________
avatar
Charlotte De Cadeville

Messages : 11
Réputation : 1733
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: Re: "Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé] Mer 9 Oct - 18:32
Ma présentation est finis, il me manque plus que le code caché dans le règlement que je n'arrive pas à trouver, malgré que je lise et relise le règlement (à tous les coups il est visible mais je ne suis juste pas doué 8D) Donc si je pouvais avoir un indice (par mp par exemple) je vous en serait reconnaissante ^^ (désolée du dérangement)
avatar
Juan Perez

Messages : 14
Réputation : 1684
Date d'inscription : 17/09/2013
Age : 25

Qui suis-je ?
Rang: Baron/Baronne
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: "Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé] Mer 9 Oct - 21:50
Le code n'est pas dans le règlement ! C'est un piège pour être sur que le l'apprenne par cœur ! Very Happy

(Sauf s'ils l'ont finalement intégré xD)

_________________
"Who Dares, Wins"

Lien vers ma fiche !
avatar
Charlotte De Cadeville

Messages : 11
Réputation : 1733
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: Re: "Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé] Jeu 10 Oct - 6:43
Si c'est le cas je suis tombé les deux pied dedans ^^ (merci Juan)

Donc ma présentation est terminée =)
avatar
Élise de Constance

Messages : 69
Réputation : 2149
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 23

Qui suis-je ?
Rang: Souverain(e)
Situation personnelle: Marié(e) par alliance
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: "Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé] Dim 13 Oct - 22:05

Je valide !


Comme l'indique l'intitulé, tu es validé(e) !
Je suis désolée du temps que j'ai mis pour venir lire ta fiche >o< !
A présent je t'invite à aller recenser ton Avatar, afin de préserver ton personnage. Ensuite, afin de commencer ton histoire à nos côtés je te laisse aller jeter un coup d'oeil aux demandes de Rp's. Et enfin, pourquoi pas créer ta fiche de liens, afin que nous soyons tous au courant de tes relations et Rp's !

Bonne continuation sur His Majesty !

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: "Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé]

"Quand une femme rentre dans une pièce, un gentleman se doit de la saluer !" [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand une femme est dans une cabine d'essayage, n'y entrez pas. [PV Selena/Allan]
» Quand le vent siffle dans les montagnes...
» «Quand une personne entre dans votre cœur, elle y reste pour toujours.» [Demon Murray]
» Quand on pédale dans le yaourt on fait son beurre [UC]
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
His Majesty :: Départ :: Registre d'état civil :: Présentations :: Présentations Validées-