AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Joshua, le bâtard Von Derrick [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Joshua K. Von Derrick

Messages : 6
Réputation : 1399
Date d'inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Joshua, le bâtard Von Derrick [Terminé] Jeu 9 Jan - 18:37


Le bâtard se démarquera du lot.



NOM - PRENOM


Carte d'identité




Nom (s): Von Derrick

Prénom (s): Joshua Kylian

Age: 28 ans

Date et lieu de naissance: Né le 17 Juin, à Berlin

Rang souhaité: Baron

Nation représentée: Le Saint-Empire Romain Germanique.

Personnage sur votre avatar: Benjamin, réalisé par Fragmented.

Parrain: Quelqu'un vous a conseillé ce forum ? Dites nous donc qui ! Miss Juliette Chevalier






Physique




Tous les hommes sont différents les uns des autres, que ce soit physiquement ou mentalement. En ce qui concerne le fils Von Derrick, il est plus que facile de trouver les différences physiques qu'il a.

Prenons deux cas de figures. Dans le premier, imaginez que vous êtes dans une grande salle de réception, digne d'un roi. Voyez les différents invités s'entasser de ça et là. Tandis que vous faites le tour, vous apercevez près de la porte un homme vêtu d'un complet noir, une canne à la main. Vous vous approchez à peine. De là où vous êtes, vous pouvez le dévisager presque complètement. A quoi ressemble cet homme alors ? S'il ne vous insuffle pas la peur, il vous transmettra alors une dose de curiosité. L'homme se tient droit, menton haut, l'air très noble et semble étudier quelque chose. Vous l'observez autant que possible. Que voyez-vous ? Un homme à la peau blanche, pâle comme celle d'un malade en fin de vie. Cette pâleur est d'autant plus appuyée par sa chevelure sombre coiffée de sorte à dégager son visage. Et ce visage, vous le détaillez. Chacun de ses traits montrent la confiance en soi, la tranquillité et le respect. En vous approchant encore, vous pouvez voir que ses lèvres, entourée d'une éternelle barbe de trois jours, semblent prêtes à dessiner un sourire sans pour autant qu'elles le fassent. Au dessus de ça, un nez fin et droit. Vous remontez votre regard jusqu'au sien et là, vous savez qu'il vous fixe également car vous croisez ses yeux bleus-gris.

Alors, il s'approche de vous, en boitillant et ouvre la bouche pour vous saluer de sa voix grave et profonde.

Dans le second cas, imaginez que les heures ont passés et que vous êtes avec lui, dans une chambre. Dans l'intimité de cette pièce, il révèle alors la totalité de son corps. Vous pouvez voir avec plus de précision que son corps, loin d'être semblable à celui d'un forgeron, reste bien bâtit. Sa peau, douce est gravée par endroit de cicatrices qui ne disparaîtront jamais. Plus bas encore, vous constatez que l'homme est également bien doté. Enfin, pour finir, vous remarquez la raison de son boitillement. Une large cicatrice à la jambe droite prouvant que son accident est un moment inoubliable.
Caractère




" Beaucoup ignore qui je suis au plus profond de moi. J'ai trois façade en réalité mais il n'y en a que deux qui sont accessibles aux mondes extérieurs.

La Haute Société croit que je suis comme elle. Mais je fais semblant. Je ne peux que faire semblant. Je fais semblant de m'occuper de cette mode ridicule, semblant d'être d'accord avec eux. Je fais semblant de m'occuper de cette politique qu'ils mettent à mal. Semblant de m'inquiéter pour notre économie nationale et de nos relations internationales. Je fais semblant d'être heureux. D'être le fils Von Derrick. Ils m'insupportent. Je les détesterai presque. Mais j'ai besoin d'eux. J'ai besoin de leur stupidité et de leur richesse. J'ai besoin de leurs titres et de leur confiance. J'ai besoin qu'il me voit comme un ami, un confident. Comme quelqu'un qui ne veut que le bien des autres. Je veux qu'ils me croient naïf au point de me confier tous les secrets qu'ils taisent. Il n'y a pas de mal à vouloir grimper l'échelle sociale. Donc, il faut se rapprocher des bonnes personnes. Les attraper, les conquérir, les dompter. Tel est mon objectif. Il est alors nécessaire que je sois comme eux ou du moins, qu'ils le pensent.

Evidemment, le plus drôle dans l'histoire, c'est que cette Haute Société s'inquiète aussi de mes relations avec la Populace. Mon excuse reste simple. Avoir des liens avec eux pour éviter les représailles si elles éclatent un jour. Je suis le fils de deux mondes opposés après tout. Un bâtard. Il vaut mieux qu'on me voit comme un ami du Peuple. C'est pourquoi je traite bien mes gens. Contrairement à Père, je préfère avoir leur confiance. Ainsi, j'ai plus à gagner. Je sais qu'aujourd'hui, mes domestiques me sont entièrement dévoués, ils sont loyaux. Non pas que cela me déplaise, bien au contraire. D'ailleurs, il faut admettre qu'ils me sont plus agréables que les aristocrates. Ces gens seraient presque comme des amis. Presque. Il me faut aussi avouer que ça ne m'enchante guère de me servir d'eux. Ils me sont utiles, c'est vrai. Ils me rapportent les dernières rumeurs, les nouvelles dans les quartiers, me parlent de cette vie que je ne mène pas. Et parfois, j'ai droit aux rumeurs et aux vérités à propos des autres riches. Mais il n'empêche que je me sens répugnant à l'idée de trahir leur confiance. Pourtant, je les respecte.

Si pour ces deux mondes je ne suis qu'une illusion, qui suis-je vraiment ? Qui est Joshua Kahin Von Derrick ?

Père, ici, c'est à toi que je m'adresse. Il est temps que tu saches qui est vraiment ton bâtard de fils. Autant te le dire tout de suite. Je ne suis pas mauvais, pas machiavélique, pas colérique, pas cruel et encore moins violent. Les alcools et les catins ne m’intéressent pas non plus. Je ne suis pas toi, après tout. Pourtant, nous sommes identiques sur quelques points. Je suis manipulateur et ambitieux. Menteur, calculateur et surtout, rancunier. Comme toi, j'aime apprendre, j'aime lire. Et comme toi, je ne connais pas le sens du mot sentiment, si ce n'est celui de solitude. Il faudrait d'ailleurs que je t'en remercie. La solitude est la seule chose véritable à mes yeux, la seule qui vaille la peine d'être vécue. Être enfermé pendant des heures dans la bibliothèque, à étudier ou lire, installé dans un fauteuil de velours... Que demander de plus ? Les gens ne me manquent pas. Mais vois-tu... En ta présence, je joue le rôle fils parfait. Celui qui veut que son père soit fier de lui, celui qui veut être digne de son nom. Le bon héritier. Or, ce n'est pas ce que tu vois en moi. Pour toi, je suis un minable, un bon à rien. Je te prouverai que mon ambition est telle qu'on t'oubliera, Père, et que seul mon nom restera dans les mémoires. J'élèverai notre famille, socialement, et nous serons respectés même par les plus grands de ce monde. Alors, Père, sache qu'il s'agit là de ma vengeance vis à vis de toi, de l'affront même que tu m'as fais en me refusant respect et dignité. La douceur et l'amour, la sympathie, l'envie de protection, ma compréhension... Rien de mes bons côtés ne te seront montrés.

Ton bâtard te prouvera qu'il est bien plus intelligent qu'il en a l'air. Et tu verras. Il se démarquera du lot."
          Extrait de "L'ambition d'un bâtard" par J.K Von Derrick"




L'histoire de votre personnage




"Savez-vous comment unir deux familles ? On marie les enfants. Jérémiah Von Derrick et Félicia Arkse étaient ses enfants.
Après trois années de mariage, Félicia tomba enceinte une première fois. Première fausse couche. Elle tomba enceinte une seconde fois, un an plus tard. Deuxième fausse couche. Suite à cela, elle tomba malade. Gravement malade. Son époux se désintéressa alors d'elle. Son seul soucis était d'avoir un héritier. Un héritier mâle, pour éviter de léguer son entreprise à son beau frère. Il voulait un fils légitime. Mais sa femme malade, et après deux fausses couches... Ce serait prendre le risque de la tuer. Il n'avait d'autre option que la patience. Prendre une autre épouse après le décès de Félicia. En attendant, hors de questions de se priver des plaisirs de la chair. Dans la maison Von Derrick, un bon nombre de domestiques est au travail. Quoi de plus simple que monter dans les chambres de bonnes et de prendre la première se trouvant sur les lieux ?
C'est ce qu'il fit. Cristèl, seule présente à ce moment fût l'heureuse élue ou la victime. Tout dépend des points de vues. Pendant des mois, Jérémiah coucha avec cette femme. Et ce qui devait arriver, arriva. Au grand malheur de Monsieur Von Derrick, Cristèl tomba enceinte. Les mois passèrent et enfin, à terme, naquit un enfant.

Moi. Joshua.

Les bonnes qui ont connus ma mère disent que mon père n'était pas heureux à ma naissance. Elles disent même qu'il a voulu me tuer sur le champ. Il ne voulait pas de moi et je les crois bien volontiers. Il me le rappelle tous les jours. Elles disent pourtant que ma mère était une bonne mère. Je ne l'ai pas connu. Elles m'ont expliqué qu'en échange de ma vie, elle a donné la sienne. Deux jours après ma naissance, elle s'en est allée. Je doute qu'elle soit morte. Mais elle a disparu pour toujours. C'est un fait.
À ma naissance, Félicia était encore en vie. Elle s'est occupée de moi jusqu'à sa mort. C'est à dire... Mes 5 ans je crois bien. La maladie était bien trop coriace.
Père n'a pas repris femme. Mais il n'avait pas un regard pour moi. Il ne m'a jamais caché qu'il ne supportait pas l'idée que je sois le sang de son sang. Il n'a jamais caché le fait qu'il avait honte de moi, en toute occasion. C'est pour cela que j'ai grandis seul. Seul et dans le noir. Je n'ai jamais vu à quoi ressemble la ville. Je ne connais que les murs de cette maison qui est mienne. Me voilà homme, et je ne sais pas ce qu'est la société.
C'en est assez pour aujourd'hui, mes écrits m'agacent. Je reprendrai plus tard.
       04 Septembre.

Quelqu'un aurait lu mes phrases et aurait convaincu mon père de me laisser sortir ? Je sors ! Je sors pour la première fois ! Enfin, c'est ma chance ! Je peux découvrir le monde extérieur ! J'ose espérer que cette journée sera fantastique. Ciel. Je suis excité comme un enfant...
       06 Septembre.

Fantastique... Non, pas vraiment. Même pas une heure après mon départ, en plein centre de la ville, voilà qu'un accident me tombe dessus. Un attentat contre ma personne peut-être bien... Mais ils disent que c'est un malencontreux accident... Qui a osé me priver de ma liberté ? Pourquoi ? Je suis immobilisé... Piégé. Encore entre les murs de la résidence familiale. Le médecin qui est venu me voir pense que je ne pourrai plus marcher, même si on ne m'a pas amputé la jambe. J'ai été gravement blessé. J'ignore ce qu'il s'est passé, à vrai dire. J'ai eu l'impression qu'on m'enfonçait une scie dans la jambe et qu'on me lançait des morceaux de verres sur le corps. Qu'il est triste de penser à ça... Qu'il est triste de savoir que mon corps est marqué à vie...
        17 Septembre.

Dispute avec Père. J'ai un précepteur ! Il me prend pour un idiot ! Ce n'est pas parce que je suis de nouveau coincé dans cette maudite maison qu'il faut croire que je n'étudie pas ! Se moque-t-il de moi ? Non, évidemment que non... Il me prend pour un crétin finit... J'en ai assez ! Je n'ai aucun respect ! Je suis son seul enfant ! Son seul fils ! Son seul héritier ! Et il me traite comme un moins que rien ! Comme un de ces misérables rats d'égouts ! Que veut-il à la fin !
Je sais... Il veut me formater... Il veut que je sois modelé à son image... Que je lui ressemble... Il veut que je sois son pantin... Il veut me contrôler tout en me méprisant... Père, tu ne sais pas dans quel jeu tu t'engages... Mais je me vengerai de toi. Je sais que cet accident, c'est toi qui l'a organisé... Tu es un monstre et je te hais.
Je suis ton fils ! Je suis un Von Derrick !
Tu vas regretter d'avoir accepté la vie de ma mère en échange de la mienne. Ma vie, depuis ma naissance, n'est qu'un gouffre de solitude, de tristesse et d'amertume. Tu m'as dénigré. J'ai grandis seul. J'ai été élevé par une nourrice qui te volait et avec qui tu couchais. Je t'ai vu, trop souvent, t'en aller sans un regard pour moi. Trop souvent tu m'as battu après avoir bu. Trop souvent j'ai eu peur de toi.

Tout cela est terminé maintenant. Père, ta tyrannie n'est plus. Aujourd'hui je commence une nouvelle vie. Non pas une vie de débauche comme celle que tu mènes. Mais une vie de conquête.

Père, Joshua Kahin Von Derrick te détruira de l'intérieur. Et si le Ciel m'a gardé en vie après mon accident ou plutôt, cet attentat contre ma personne, c'est bien pour une raison. Je suis persuadé que c'est pour que je prouve au monde entier qu'un bâtard peut surpasser les fils légitimes...
       23 Septembre.

Le médecin a eu tort. Je peux de nouveau marcher. Certes, à l'aide d'une canne, mais je peux. Et suite à une discussion avec Père, j'ai le droit de prouver que je suis un bon fils. Je peux de nouveau sortir. Enfin je sors. Je respire. J'ai parcourus les rues de Berlin jusqu'au bureau de banque qu'il m'a confié. Je peux enfin faire mes preuves. Je ne suis pas idiot. J'ai étudié les mathématiques, l'économie pour ça. Pour lui succéder. Pour le surpasser. Maintenant que je peux faire mes preuves, je lui montrerai qu'il n'a pas à faire à imbécile comme tant d'autres en ce monde.

Ce matin, je suis allé au bureau et les heures se sont bien vite enchaînées. Mais aucun mal à cela. Je ne suis pas fatigué mais plutôt fier de moi. J'ai fais un bon travail pour ce premier jour. J'essaierai de faire mieux demain. J'ai même rencontré quelques personnes qui semblent intéressées par ce que je fais. J'ai aussi rencontré le frère de Félicia. J'ignorais qu'il était aussi imposant. Il m'a raconté qu'il n'avait jamais eu connaissance de mon existence. Je lui ai expliqué que c'était normal. Mon père me gardait toujours enfermé dans ma chambre. A longueur de journée. Pour que je ne lui fasse pas honte. Oncle Pierce, il m'a demandé de l'appeler ainsi, est d'accord avec moi. Je dois surpassé ce père.
   03 Octobre.

Les mois ce sont écoulés, nous voilà en Janvier. Le 14 plus précisément. Et je suis en France. Pourquoi ? Oncle Pierce est marchand. Enfin, si on veut. Il m'a proposé de l'accompagner pour son voyage d'affaires à Paris. Ce que j'ai accepté. Pour le bureau de banque de Père, il n'a rien dit quand je lui ai annoncé que je partais. Remarque qu'il n'en avait cure, comme à son habitude. Nous sommes à Paris depuis deux jours. Pourtant j'ai l'impression que ça ne fait que quelques heures tant je me régale de ce paysage que je redécouvre à chaque secondes, sous de nouveaux angles. La ville est belle. Mais nous rentrons dans moins de dix jours. Il faut donc profiter de ce voyage comme il se doit.

C'est mon avant dernier jour à Paris. Je suis actuellement dans une chambre, avec une putain. C'est la première fois que je me retrouve en compagnie de ce genre de femmes. Elles sont incroyables. Du moins je le suppose. C'est ma première et certainement ma dernière. La syphilis rôde toujours autour de ces filles de joie. Je refuse de tomber malade. Mais ce fût une expérience bien agréable. Tiens, je me suis fais tailler un complet noir. J'aime beaucoup ce complet. Pierce dit que ça me donne un teint maladif. Et un peu l'air dangereux. J'en ai bien ris. Moi je trouve que ça me donne l'air mystérieux.

         22 Janvier.

Nous sommes de retour. Mon Pays m'avait manqué, je l'admet. Ma maison aussi, ma bibliothèque, mes terres... Mais pas mon père. Je m'en vais quelques jours et au retour, les domestiques m'apprennent qu'il est malade. En bon fils que je suis, il faut que je l'aide... C'est contre mon gré que je le fais mais je le dois. L'image doit restée intacte. L'image du fils aimant. Je ne supporte pas d'être dans la même maison que lui... Je m'en vais aujourd'hui. Je vais habité une résidence qu'il a offert à Félicia. Elle est un peu en périphérie du centre ville mais au moins, je serai seul. C'est la seconde étape de ma nouvelle vie.
         28 Janvier."

   Extraits de "L'ambition d'un bâtard" par J.K Von Derrick



Informations sur vous







Votre pseudo: Josh
Votre âge: 19 ans
Comment avez vous connu le forum ? Juliette Chevalier me l'a conseillé
Avez vous des questions/suggestions ? Euh... Non, mais je peux dire que j'apprécie le concepte.
Avez vous lu le règlement ?


Fiche By DREAMY on YEERAM
Merci de respecter notre travail

avatar
Aliénor McFear

Messages : 31
Réputation : 1938
Date d'inscription : 08/07/2013

Qui suis-je ?
Rang: Marquis(e)
Situation personnelle: Libertin(e)
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: Joshua, le bâtard Von Derrick [Terminé] Sam 11 Jan - 23:41
Bienvenue parmi nous Joshua ♥

Ta fiche à l'air terminée, j'essayerais ( ou une de mes collègues d'ailleurs ) de m'atteler à sa correction au plus vite, mais je ne te garantis pas une vitesse supersonic... Je ferais de mon mieux cependant =)

_________________





avatar
Joshua K. Von Derrick

Messages : 6
Réputation : 1399
Date d'inscription : 25/11/2013

MessageSujet: Re: Joshua, le bâtard Von Derrick [Terminé] Dim 12 Jan - 15:31
Merci beaucoup Aliénor Smile

Prenez votre temps, je ne suis pas pressé ^^ Et si ça peut vous aider, je peux aussi la corriger.
Merci encore cependant
avatar
Juliette Chevalier
 

Messages : 129
Réputation : 2308
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 27
Localisation : déracinée

Qui suis-je ?
Rang: Marquis(e)
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: Joshua, le bâtard Von Derrick [Terminé] Mar 14 Jan - 9:19

Je valide !


Comme l'indique l'intitulé, tu es validé(e) !
A présent je t'invite à aller recenser ton Avatar, afin de préserver ton personnage. Ensuite, afin de commencer ton histoire à nos côtés je te laisse aller jeter un coup d'oeil aux demandes de Rp's. Et enfin, pourquoi pas créer ta fiche de liens, afin que nous soyons tous au courant de tes relations et Rp's !

Bonne continuation sur His Majesty !

[table][tr][td]
[/td]
[/tr]

_________________
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Joshua, le bâtard Von Derrick [Terminé]

Joshua, le bâtard Von Derrick [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Deux petits vieux et une roulotte plus tard ~ (PV Lili) [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
His Majesty :: Départ :: Registre d'état civil :: Présentations :: Présentations Validées-