AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Juliette Chevalier [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Juliette Chevalier
 

Messages : 129
Réputation : 2308
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 27
Localisation : déracinée

Qui suis-je ?
Rang: Marquis(e)
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Juliette Chevalier [Terminée] Jeu 5 Sep - 19:23


« Fleur de la renommée, fleur de la gloire, fleur qui se fane sur-le-champ. »

<> <> <>


Chevalier Juliette


Carte d'identité




Nom (s):Chevalier

Prénom (s):Juliette

Age:Vingt trois ans

Nationalité:Française

Rang souhaité:Marquise

Nation représentée:France

Parrain: Arthur Ashford






Physique




Pour décrire la douce personne que voilà il vous faudra vous arrêter sur plusieurs attraits de son physique. Qu’il soit celui de sa personne entière, de son corps, de son visage, ses cheveux, sa tenue. Toute son apparence y est importante.
Juliette est dit être un canon de beauté dans les lieux où elle passe. Il émane d’elle quelque chose de frais, de beau et de pratiquement irréel. Comment une si jeune femme puisse posséder une telle prestance ?

Dans un premier temps si vous la croisez marchant dans la rue votre regard va bien évidement se poser sur son entièreté. Sa démarche chaloupée pleine d’élégance vous donnera l’impression que la belle effleure le sol de ses pas. De plus son buste droit et son port de tête des plus raffiné vous montreront qu’elle a du avoir une éducation exemplaire pour avoir un tel maintien. Et cela en toutes circonstances. Les mouvements de ses bras sous son pas sont aussi léger que son déplacement. Elle sait ou poser ses mains si ces dernières sont vide d’objets ou d’accessoires. Mais aussi lorsqu’elles tiennent quelque chose. Lorsqu’elle vous dépassera votre odorat sera prit par cette effluve de fraîcheur inconditionnel, ralliant avec merveille et subtilité des fragrances douces comme les délicates fleurs des jardins français.
En bref, la simple vision de Juliette vous fait détourner le regard pour la suivre sur quelques mètres et contempler son élégance.

Mais si dans cette brève entrevue en pleine rue vous ne pouvez examiner l’étendue de son être parfait, alors il est de mon devoir de vous en faire une description. Description des plus complète et qui se rapprochera au plus près de la muse que vous aurez vu.
Pour la première mesure attardons nous sur son corps. Imaginez que sous les amples et élégantes robes qui la couvre, son corps soit d’une finesse angélique. Un buste dont les proportions sont parfaites, de jolis seins ronds et soutenus sans aucunes difficultés. Hallelujah jeunesse direz vous. Mais il n’y a pas que cela. La taille est marquée, souligné par des hanches fines dont on aperçoit faiblement les os du bassin. La belle possède un ventre plat sûrement dû à son alimentation. Des bras fins parte de ses épaules joliment sculptées et se terminent par de fin poignets et une main aux apparences douces qui se révèlent être laiteuse comme de la crème. Ses doigts fins aux ongles bien travaillés en sont la touche finale à son élégance.
Maintenant passons à l’observation de ce qui lui sert de cannes pour se déplacer. C'est-à-dire ses jambes. Elles sont fines et longues. Les cuisses sont fermes et les mollets joliment dessinés. Ses chevilles sont fines et ses pieds bien proportionnés au reste de son corps. De plus la demoiselle a une jolie paire de fesses rebondies. Si jamais il vous arrive le droit de toucher à sa peau et caresser, frôler son corps vous pourrez constater la douceur de son épiderme halé.

Suite à une description de son corps de Déesse, laissez votre regard se diriger vers son visage. Le visage de toute personne est tout de même son identité. Mais n’ayez craintes, approchez vous de plus près pour découvrir la plus belle étendue de ce qui fait sa beauté quasiment surréaliste. D’abord arrêtez vous sur la globalité du portrait de Juliette. Vous remarquerez bien rapidement la pureté de ses traits, essence même de ce qui fait son incroyable charme. Vous aurez l’impression que sa peau est faite de porcelaine ou de cire comme celle des poupées. Mais n’en est elle pas une ? Non, car ce visage aussi pure qu’un bel angelot s’anime, il ne reste pas figé. D’ailleurs sur le faciès de la jeune femme vos yeux acérés ou non peuvent s’arrêter sur ses lèvres pleines, roses et joliment ourlées. Elles ressemblent à une sorte de confiserie délicate, comme si leur brillance était faite de sucre. Un peu plus haut, la demoiselle a un nez fin légèrement aquilin. Parfaitement aux aboies. De plus son odorat est sur-développé certes grâce à la part de loup coulant le long de ses veines, mais aussi par rapport à son métier. Puis deux grands et beaux yeux aiguaye ce visage si peu commun. La prunelle noire est entourée par de superbe iris vert. Il permet à celui qui la regarde de prendre le temps de se noyer dans ces beaux abysses. Ces derniers sont décorés d'une belle pupille sombre brillante de malice et d'intelligence.

Sa chevelure d'un noir ébène est bien souvent relever en d'élégant chignons ou autre coiffure noble. La demoiselle aime d'ailleurs à les décorer d'accessoires comme des fleurs ou des broches. Lorsque ses cheveux bruns sont lâchés il tombent en un belle cascade le long de son dos et ses épaules.
En conclusion Juliette est un canon de beauté.


Caractère




Le physique ne fait pas tout, sachez-le. La femme peut-être belle, mais son esprit en est-il ainsi ? Peut-on être aussi beau physiquement qu'intérieurement?
A tout point de vue concernant la jeune demoiselle Chevalier, il va s'en dire que oui. Bon nombre de personnes qu'elle a côtoyer ou côtoie vous diront les même choses à son sujet. Mais principalement ses qualités.
Il est vrai que la jeune femme a bénéficié d'une éducation privilégiée, mais l'éducation ne créer pas le caractère de chacun, elle peut intervenir par ailleurs, sur sa façon d'agir dans la vie quotidienne et avec les gens.

Encore faut-il savoir que l'esprit d'une femme peut être tout aussi torturé que celui d'un homme de haut range. Mais rassurez-vous ce n'est pas le cas de cette douce jeune femme. Douce, oui c'est un mot qui la caractérise bien. Sûrement le mieux même. C'est comme si c'était inscrit sur son visage, et dans le moindre de ses gestes. Il se dégage de cette femme quelque chose de charmant de doux, mais rien de naïf, bien au contraire même. Il n'est pas facile de lui faire croire aux grandes paroles romantiques. La jeune femme sait qu'elle plaît, mais de là à croire tout ce qu'un bel homme lui dira, alors là non.
Juliette peut vous paraître légère avec ses jolis sourire courtois et poli, mais détrompez-vous, c'est une jeune femme ayant un certain sens des responsabilité. Elle n'aime pas que l'on gère ses finances à sa place c'est donc elle qui le fait avec le plus grand des sérieux. En affaire elle sait-y faire, même si à notre époque ce n'est guère aux femmes de gérer cela.

La jeune française possède aussi la qualité d'être fiable en tout point de vue, et elle aime être fidèle, une sorte de recherche de stabilité dans la vie qu'elle mène. La tranquillité est aussi ce qui émane d'elle, demoiselle Chevalier apprécie les endroit calme, serein ou règne un climat de bien être et de sécurité. Elle apprécie énormément les promenade dans les parcs des châteaux et de son domaine. Lorsqu'elle s'y promène elle aime avoir avec elle un roman qu'elle peut consulter le temps d'une pause sur un banc, ou bien de discuter avec ses amies ou sa famille.
Elle aime la nature, sa beauté presque irréelle. Juliette aime les choses sophistiquées tout en restant dans le basique. On peut-être élégante avec un simple sourire.

Ah le sourire ! Oui cette jolie brune sourit et c'est ce qui fait que les hommes l'approchent parfois bien trop souvent à son goût. On dit qu'elle est très abordable, certains diront même qu'elle est de bonne compagnie, qu'elle sait tenir une discussion. Et d'autres encore vous diront que c'est une aguicheuse sous ses airs de poupée française timide.
Tous n'ont pas tout à fait tord, nous savons bien que les femmes mènent double jeu, ce qu'elle montre et qui elles sont vraiment. Et c'est le cas pour Juliette. Mais tout en modération, rassurez-vous. Car oui, il est tout un art de savoir se tenir dans les moindres situations de la vie. Et en sortir la tête haute pour une femme est un constat de sa force morale. Ce que la jeune femme tente à faire chaque jour qui passe.



L'histoire de votre personnage




Acte I Scene I


"L'acte de naissance est un acte d'amour entre la mère et l'enfant ; une jouissance douloureuse pour l'un et pour l'autre."

Dominique Blondeau





Des cris, des larmes, de la joie, voilà ce qui résonnaient dans la grande demeure des Chevalier un matin froid de février. Madame avait enfanter d'une fille, première héritière de la famille. Comble de joie pour Monsieur dont la seule crainte eut été que sa Douce mette au monde un enfant mort né. Son vœux s’exauça, gloire à Dieu ! Car en effet, Monsieur avait prié le ciel durant le temps que l'enfant se forme et daigne montrer son visage en ce matin. Il avait prier pour avoir un enfant, beau et robuste. Dieu avait pris en compte ses demandes et les avaient envoyé dans le nid chaud de son épouse.
Juliette poussa donc son premier cri en ce matin du 16 Juin, rendant ses parents les gens les plus heureux du monde. Sa petite bouille ronde et sans cheveux apparent mis à part ce léger duvet blond pratiquement blanc, montra le bout de son nez dans un cri puissant aussi douloureux que libérateur, enfin il vivait !

Acte I Scène II


"L'enfance a ses odeurs."

Jean Cocteau





Durant ses premières années de vie terrestre, la jeune Marquise resta aux tendres soins de sa mère bien-aimée et de sa nourrice douce comme un agneau. Ces deux femmes la chérir comme si elle était le plus beau des diamants, ou des rubis. Elle vécut dans un cocon jusque sa quatrième année, pelotonné dans des odeurs maternelles de lait chaud, de tartines à la confiture de mûres sauvage, de bons petits plats, et de jeux en bois vernis.
L'odeur de sa mère, son parfum aux fines effluves de fleurs de lys et de roses blanche, l'endormant comme une bien heureuse lorsqu'elle la berçait dans ce fauteuil à bascule en bois de chêne et osier près de son lit. Puis la flamme que l'on souffle laissant planer dans la chambre son odeur chaude et réconfortante.
Et l'odeur se sa nourrice, celle qui laissait dans son tablier des biscuits, qui avait ses mains douces et dont l'odeur des sucreries, et des petit plaisirs gourmands qu'elle lui donnait au goûter.
L'odeur de son père ressemblait à celle du musc, du tabac froid provenant de sa pipe, et des pages qu'il tourne toute la journée.
Juliette fut bercée tout au long de ces années par ces odeurs qui resteront à jamais gravées en elle.

Acte I Scène III


"La jeunesse aime qu'on l'amuse."

Jean-Baptiste Say





Tout comme chaque enfant né dans un milieu des plus favorables de la société de ces temps, la fillette eu le privilège et peut-être bien l'honneur de s'octroyer un précepteur ainsi que des professeurs de musique et de bonne conduite. Ce fut une élève sérieuse et curieuse, toujours intéressée par de nouvelles choses, demandant sans cesse plus de savoir. Elle était assidue.
Son précepteur en contait les louanges à ses parents fier d'avoir une fille aussi intelligente et au regard pétillant. Ses autres professeurs en avaient aussi le même sentiment quand à ce petit bout de femme.
Mais au delà de cette impression de sérieux; la fillette restait espiègle et savait parfaitement s'amuser.
Elle profita de sa jeunesse, apprit à jouer du piano ainsi que du violon à la perfection. Et lors de sortie au parc avec sa nourrice et mère elle fit des rencontres d'enfants de son âge et statut social. Elle grandit avec ses rencontres qui devinrent amitié, elle s'amusa avec eux profitant pleinement de chaque secondes, ne faisant guère attention à son avenir. Juliette était une enfant pleine de ressource.

Juliette devint une adolescente des plus jolie, elle fut longtemps courtisé mais refusa à chaque fois.Elle aimait certes qu'on la charme et qu'on lui fasse des louanges, mais elle n'était pas naïve à ce point. La jeune fille les laissa donc dire, mais les charmait aussi un peu de son côté avant de se refermer et aller étudier les langues étrangères avec son professeur d'anglais. Beau jeune homme intelligent, elle avait conscience qu'elle était une jolie fille alors elle s'amusait à le distraire de temps à autre. Mais rien de bien méchant dans tout cela.
Ce fut aussi à cette époque que ses parents la présentèrent à la cours de France, elle y fit une bonne apparition, et on les ré-invita, c'est ainsi qu'elle entra dans ce cercle restreint de la cours de France.

Acte II scène I


"L'Angleterre victorienne cantonnait impérieusement la femme au foyer"

Simone de Beauvoir



Ce fut l'année de ses vingt ans que la jeune femme se fit envoyer en Angleterre. Elle devait y aller pour assister a une noce d'un Lord anglais que ses parents avaient rencontré lors d'une soirée mondaine. Elle lui fut présenté et ce messire anglais la trouva fortement plaisante et décida de la présenter à son fils. Ainsi donc Juliette se retrouva dans ce domaine anglais des plus vaste, à être promise à un Lord. Mais ce dernier ne lui plaisait guère.
Le lord lui disait bien souvent avec humour "Ah les français et leur romantisme !" Oui elle était mais pas dans la niaiserie. Et ce que la brune gardait bien pour elle était le fait qu'elle avait décidé d'épouser un homme par amour et non pas pour une question de dote.

Mais en attendant que ce jour ne vienne elle errait au domaine, se rendant aussi utile que possible, perfectionnant son anglais et accompagnant le lord et sa famille à la cours, mais elle était surtout regardé de travers. Comment cela se faisait-il qu'une french-girl soit ici. Elle-même par moment se le demandait. Mais la vie en allait ainsi.

Acte II scène II


"Les qualités du coeur sont aussi indépendantes de celles de l'esprit que les facultés du génie le sont des noblesses de l'âme."
Honoré de Balzac.




Il est à vous de la poursuivre en ce nouveau monde anglais, pleins de richesses et de connaissance.



Informations sur vous







Votre pseudo: Il peut être Bullet ou Sky.
Votre âge: Vingt-trois années de vie.
Comment avez vous connu le forum ?  Une invitation m'a été fournie.
Avez vous des questions/suggestions ? Une police un peu plus grande pour les lien des topics. Non pas que je sois aveugle...
Avez vous lu le règlement ?


Fiche By DREAMY on YEERAM
Merci de respecter notre travail



Dernière édition par Juliette Chevalier le Jeu 12 Sep - 12:29, édité 10 fois
avatar
Arthur Ashford

Messages : 79
Réputation : 2442
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 26
Localisation : Quelque part entre le bien et le mal.

Qui suis-je ?
Rang:
Situation personnelle:
Orientation sexuelle:
http://his-majesty.forumactif.org
MessageSujet: Re: Juliette Chevalier [Terminée] Jeu 5 Sep - 20:05
Ma chère Juliette,

Cet avatar est d'une beauté rare et je suis vraiment ravi que vous soyez de la partie ! En espérant que vous vous plairez ici, je reste à votre disposition, bien entendu !
avatar
Juliette Chevalier
 

Messages : 129
Réputation : 2308
Date d'inscription : 05/09/2013
Age : 27
Localisation : déracinée

Qui suis-je ?
Rang: Marquis(e)
Situation personnelle: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: Juliette Chevalier [Terminée] Ven 6 Sep - 9:23
Merci à vous cher Lord.

Ma fiche est donc terminée.
avatar
Élise de Constance

Messages : 69
Réputation : 2149
Date d'inscription : 15/07/2013
Age : 23

Qui suis-je ?
Rang: Souverain(e)
Situation personnelle: Marié(e) par alliance
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
MessageSujet: Re: Juliette Chevalier [Terminée] Ven 6 Sep - 16:33
Bienvenue à toi ma chère Juliette !

Alors comme convenu avec Arthur, moi je te valide, car ta fiche est je trouve très bien rédigée et agréable à lire. Par contre, je te donnerai plutôt le rang de Marquise, car ta fiche est suffisamment bien écrite pour aller au dessus du rang de Comtesse. Donc si tu l'acceptes, j'aimerais que tu changes cela dans ta fiche de présentation. Et si tu pouvais aussi corriger les deux/trois petites fautes qui traînent je te validerais sur le champ ~

Merci !
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Juliette Chevalier [Terminée]

Juliette Chevalier [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Azael, Chevalier d'Argent de la Coupe [Terminée]
» Shas'naith'arida, chevalier jedi Chiss (Terminée)
» Juliette Taylor Lewis {Terminée °0°}
» Un honorable chevalier
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
His Majesty :: Départ :: Registre d'état civil :: Présentations :: Présentations Validées-