AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Les Provinces-Unies Italiennes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Arthur Ashford

Messages : 79
Réputation : 2442
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 26
Localisation : Quelque part entre le bien et le mal.

Qui suis-je ?
Rang:
Situation personnelle:
Orientation sexuelle:
http://his-majesty.forumactif.org
MessageSujet: Les Provinces-Unies Italiennes. Mar 9 Juil - 21:16
Les Provinces-Unies Italiennes

« Ceux qui, de simples roturiers, deviennent princes par la seule faveur de la fortune, le deviennent avec bien peu de peine ; mais ils en ont beaucoup à se maintenir. »

« Comme toutes les choses qui, dans l’ordre de la nature, naissent et croissent trop promptement ne peuvent avoir des racines assez profondes et des adhérences assez fortes pour que le premier orage ne les renverse point. »

L'union des Provinces Italiennes est due à un jeune homme du nom d'Ezio da Erces. Simple marchand, il avait néanmoins l'avantage d'être le neveu du Pape dont les aventures avec les femmes sont nombreuses et connues. Pour le doter d'un fief et de terres, le Pape Paulo di Ruffo décida donc de s'allier au jeune Roi de France ainsi qu'à la famille Orsini régnante en Toscane. Ils jetèrent leur dévolu sur le Piémont dont l'instabilité politique permettrait une prise facile et sans risques. C'est ce qui se passa.

Pour asseoir son pouvoir, le jeune Ezio décida d'installer un homme particulièrement cruel et violent à la tête de son nouveau fief. En tacticien avisé, il savait pertinemment que cette conquête ne serait pas facilement acceptée par les populations locales qui furent d'abord écrasées par la cruauté du gouverneur. Le mécontentement grondant et arrivant à son paroxysme, il fit exécuter sans ménagements son subordonné avant de l'exposer sur la place publique, aux yeux de ce peuple qui l'avait tant haï... Ce qui lui permit de récolter le soutien du peuple.

Il savait également qu'il ne devait pas sa victoire à lui seul et que bientôt, ses alliés d'hier lui demanderaient des comptes. Il se maria donc à la fille de la famille Orsini, qui s'était montrée séduite par le jeune homme quelques mois auparavant avant de faire empoisonner le reste de la famille lors d'un dîner. Il avait bien entendu pris soin de faire mettre une dose moins forte dans son assiette ainsi que celle de son épouse... Récoltant quelques crampes d'estomac et surtout la Toscane. Enfin, il récolta le contrôle de la région de Rome sur laquelle régnait son oncle. Il dirigeait ainsi la moitié de l'Italie. Mais la France ne voyait pas d'un bon oeil cette expansion. Elle décida donc de se retourner contre cet homme qu'elle avait favorisé quelques temps auparavant.

Néanmoins, elle se heurta à l'opposition de l'Espagne qui ne pouvait admettre que l'on porte atteinte aux États de l'Église. Ezio eût donc le champ libre pour conquérir le sud de l'Italie ainsi que les îles de Sardaigne, la Sicile et la Corse. Pour la première fois depuis la chute de l'Empire romain l'Italie était unie sous une seule bannière et celle d'un homme prêt à tout pour étendre son domaine. Il se fit néanmoins beaucoup d'ennemis dans cette ascension, y compris l'Espagne qui fût scandalisée de ne pas recevoir leur soutien lors de la Reconquista. S'en suivra une haine farouche entre ces deux Rois.

(c) Epicode

Les Provinces-Unies Italiennes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand les italiennes s'improvisent Merteuil et les irlandaises Volanges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
His Majesty :: Départ :: Histoire & Fonctionnement :: Les Nations-